scolaire

Publié le 18 Septembre 2007

Parfois les images parlent d'elles-mêmes, parfois un texte peut-être tout aussi intéressant.

A tous les enseignants et aux autres qui souhaitent communiquer avec les jeunes d'aujourd'hui:

Enseigne mais ne te tais pas

Tu leur parleras de paix et de non-violence, même si tu constates qu'à six ans, tes élèves ont déjà vu plus de cinq-mille morts à la télévision et qu'ils en trucideront plus encore dans leurs jeux électroniques.
Tu mettras en avant la solidarité entre les hommes, même si tu sais que le soir, des images de guerre, de fanatisme et d'horreurs leur seront imposées au cours du journal télévisé.
Tu mettras en place la coopération dans la classe, même si tu observes qu'à peine sortis de l'école, ils sont en proie à une publicité et à un système qui ne valorisent que la compétition.
Tu veilleras à les initier à la poésie de René-Guy Cadou, à leur faire apprécier la causticité d'un Voltaire, le lyrisme de Hugo, la beauté de la langue de Gracq et l'humour de Queneau même s'ils ont le nez plongé dans Harry Potter.
Tu penseras à leur parler des sans-papiers et à leur rappeler l'aventure de Véronica cet été même si l'heure de la régularisation n'a pas encore sonné.
Tu valoriseras des activités sportives de détente et dédiées au bienêtre, au plaisir, même après le Tour de France catastrophique que nous avons eu cette année.
Tu leur proposeras de « travailler plus », non pas pour « gagner plus », mais pour découvrir un monde de plus en plus complexe et fascinant.
Tu mettras à leur disposition des ordinateurs performants non pas pour qu'ils s'y abrutissent de jeux débiles, mais pour qu'ils communiquent mieux, pour qu'ils résolvent les problèmes plus rapidement et facilement, pour qu'ils s'ouvrent au monde.
Tu utiliseras peut-être des manuels scolaires, mais tu veilleras surtout à leur donner accès à une bibliothèque variée, riche et contradictoire.
Tu les engageras non seulement à rechercher le savoir dans les livres, mais aussi à rencontrer les bibliothèques ambulantes que sont les personnes âgées et les passionnés de tout genre.
Tu iras certes dans les musées admirer avec eux les œuvres des artistes, mais tu veilleras surtout à ce qu'ils aient l'occasion eux-mêmes de se confronter avec la matière et les couleurs.
Tu leur enseigneras l'histoire, mais en leur parlant d'abord d'aujourd'hui, en construisant bien entendu des liens dynamiques avec le passé, de crainte de ne jamais y arriver si tu commences avec la préhistoire.
Tu leur apprendras la géographie en privilégiant les visites sur le terrain et en leur montrant qu'elle n'est pas qu'une question de cartes et qu'elle commence au coin de la rue.
Tu décoderas avec eux les émissions et les journaux télévisés, même si tu sais qu'ils sont fascinés par l'Ile de la Tentation.
Tu n'hésiteras pas à exprimer tes propres opinions, sans les imposer, le discours dominant se chargera bien de les relativiser à leurs yeux.
Tu leur proposeras, pour régler leurs conflits, le chemin du dialogue et de l'échange d'idées, même si la formule n'est guère à la mode dans notre société.
Tu leur demanderas d'être au lieu d'avoir, même s'ils arborent en permanence les dernières fringues à la mode, les téléphones les plus performants et les MP3 les plus sophistiqués.
Tu leur parleras de la faim dans le monde, même s'ils se bourrent de saletés à chaque fin de cours.
Tu les entretiendras de l'amour, même s'ils n'en connaissent que ce qu'ils en voient dans les feuilletons à deux sous et les faits divers.
Tu ne craindras pas de dénoncer les guerres ni les injustices, même si tu penses que ta petite voix n'a guère de pouvoir dans le concert de canons qui couvre la planète.

 



Tiré de mon cours d'informatique.

Voir les commentaires

Rédigé par Marjorie

Publié dans #Scolaire

Repost0

Publié le 17 Septembre 2007

de la rentrée des classes.

Rentrée en deuxième année supérieure.
 

crayons.jpg

Bonne rentrée!

Voir les commentaires

Rédigé par Marjorie

Publié dans #Scolaire

Repost0

Publié le 23 Août 2007

Voici mon sac pour la rentrée!

Je suis en examen jusqu'au 27 août fin d'après-midi!

A bientôt!

EDIT du 25 août:

Tellement de projets pour après les exams, tellement de choses à vous montrer, ... Allez courage plus qu'un!! :o)

Un avant goût pour après:

- vous faire découvrir ma broderie finie (beaucoup avaient dit que c'était un gros matou, on verra si c'est cela dans les prochains jours.)

- vous montrer l'avancement de la petite robe pour enfant

- une recette facile pour un dîner (pour le kot Lolo? ;o) )

- des cadeaux à coudre

- des pizzas à faire

- un gâteau à faire

- des courses à faire (non pas que pour moi... et à vrai dire très peu pour moi!!)

...

Vivement lundi après-midi!

A bientôt!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marjorie

Publié dans #Scolaire

Repost0

Publié le 18 Août 2007

Et oui, vous êtes bien sur le blog d'une future institutrice et le comble pour une institutrice serait de ne jamais parler d'école! ;o)

Voici ce que Papa m'a rapporté de son collège le temps des examens seulement :o):

math

Youpie! Pleins de solides! Je confirme, ils me sont bien utiles.

Petite introduction sur les mathématiques:

De tous temps, l'homme a ressenti l'utilité de dénombrer (ses troupeaux, les jours, ...).

Bien sûr, nous voyons tout de suite quand il y a un arbre, un nez, c'est ce que l'on appelle l'unité.

Mais lorsque le nombre d'arbres, de nez, ... dépasse le nombre 5, on ne peut plus donner la réponse tout de suite. Nous devons compter. L'oeil ne suffit plus car l'oeil n'est pas un instrument de mesure très précis.

C'est alors que les systèmes de numération arrivèrent. Par exemple: 1 caillou = 1 mouton. Grâce aux cailloux, les gens pouvaient tenir leurs comptes... sans même savoir compter. Par exemple: un gros troupeau de moutons correspondait à un gros sac de cailloux ou à beaucoup de coquillages.

Mais de nouveaux problèmes! Quand ces proportions devenaient énormes, que faisaient-ils? Il fallut inventer un nouveau moyen de compter rapidement. C'est alors qu'ils se sont mis à regrouper les cailloux ou les coquillages par paquets. On remplaça ensuite les cailloux par des objets plus maniables (billes, pommes de pin, ...) pour pouvoir distinguer les unités des dizaines, des centaines, ...

A votre avis quel est le mot à l'origine du mot "calcul"? Et que voulait-il dire?

A vos cahiers d'histoire! :o)

Voir les commentaires

Rédigé par Marjorie

Publié dans #Scolaire

Repost0

Publié le 18 Août 2007

Encore des maths!

 

aout_2007_Minette_et_les_maths

Voir les commentaires

Rédigé par Marjorie

Publié dans #Scolaire

Repost0

Publié le 30 Juin 2006

Rédigé par Marjorie

Publié dans #Scolaire

Repost0